Pratiques du Wird

Pilier numéro un de la Tarikha devant le Wazifa et la Khadratoul Djouma, le Lazim demeure un rite incontournable à tel enseigne que toute personne qui le délaisse est exclue d’office de la Voie Tidiane.

Il reste obligatoire pour tous les disciples, tous les jours, matin et soir car c’est un dépôt reçu en premier lieu des mains du Prophète PSL par notre Cheikh bien-aimé RTA.

Il est admis de la nécessité absolue pour chaque croyant de demander pardon à Allah d’abord, de prier sur le noble Prophète Psl ensuite et certifier ou magnifier l’existence du Tout-Puissant enfin ; d’où les composantes du Lazim : ISTIGHFÂR + SALATOUL FATIHA + LA ILÂHA ILÂ ALLAH qui contribuent à illuminer l’âme du disciple (TARBIYATOU ROUH).

Grace à l’immensité de la miséricorde divine un seul ISTIGHFÂR efface les fautes du disciple à fortiori 100 ISTIGHFÂR.

L’adepte Tîjân, devra ensuite raffermir son lien mystique avec le noble Prophète PSL à travers la Salatoul Fatiha et à ce titre un seul Salatoul Fatiha donne des bienfaits infinis s’il est agréé à fortiori les 100.

Certifier l’existence du Tout Puissant à travers la formule LA ILÂHA ILÂ ALLAH constitue un rempart sûr contre l’enfer s’il est prononcé sincèrement.

En résumé le Lazim permet :

Acte 1 : d’effacer toutes les fautes.

Acte 2 : renforcer le lien avec le Messager d’Allah PSL.

Acte 3 : raffermir le lien avec le Créateur.

Dans une autre dimension purement mystique cette litanie permet :

– Pour chaque ISTIGHFÂR prononcé lors du Lazim instinctivement un ange du monde Ghayb verse un verre de lumière au disciple laquelle se propage jusqu’au plus profond de son âme ; ce qui équivaut à 100 verres de lumière reçus.

– Pour chaque Salatoul Fatiha récité 1000 anges forment un cercle autour du disciple et récitent chacun une Salatoul Fatiha ce qui équivaut à 1001 Salatoul Fatiha ; il en est de même jusqu’à la fin du Lazim d’où à la fin du zikr on obtient un décompte de (100 X 1001) soit au total 100.100. Une telle garantie n’est accordée par Cheikh RTA que lorsque l’adepte fait le Lazim. Dès lors, le disciple peut sur un simple Lazim avoir tellement de lumières qu’il est sauvé d’office ainsi que ses proches.

– Pour chaque LA ILÂHA ILÂ ALLAH prononcé 1000 anges certifient la piété (TAWHID) du disciple dans le monde Ghayb d’où 100 X 1000 = 100000 fois d’où la résonnance de sa voix dans ce dit-monde.

Le temps d’accomplissement du Lazim

Il y a 2 Lâzim par jour et ils sont obligatoires.

1er Lâzim

Moment : Matin

  • Moukhtar: de 4 h 00 jusqu’à la prière de Soubh (2h de temps avant la prière de Sobh (Fajr) 
  •  *Ceci est une particularité de la hadara de Seydi Mouhamed El Cheikh, d’autres considère le mokhtar à partir de la prière de soubh pas avant
  • Daroûri : (s’il y’a empêchement) de la prière de Soubh à la prière de Asr

2e Lâzim

Moment : soir

  • Moukhtar: de la prière de Asr 17h à la prière de Maghrib (crépuscule)
  • Daroûri : (s’il y’a empêchement) de Salâtou Maghrib à 4 h00 mn du matin

Comment faire le Lâzim?

  • Intention
  • A’oûzou billâhi mina chaytânir
  • Amatanal lahou ala  dinni nabiyi wa houbbi cheykhina imami tayyibi

*Cette prière est  optionnelle,  elle constitue une  garantie

  • 1 fois Fatihatoul KITAB  (sourate de l’ouverture)
  • 100 fois  istighfar : “ASTAGHFIROUL-LAAHA »
  • 100 fois  salatoul fatiha

Allâhumma çalli ‘alâ sayyidinâ Muhammadinil-fâtihi limâ ughliqa ; wal-khâtimi limâ sabaqa ; nâçiril-haqqi bil-haqqi ; wal-hâdî ilâ çirâtikal-mustaqîmi wa ‘alâ âlihî haqqa qadrihî wa miqdârihil-‘azîm”.     

 À la fin des 100 salatoul fatiha dire   

« soubhâna rabbika rabbi-l-‘izzati ‘ammâ yasifoûn, wasalâmoun ‘ala-l-moursalîn, walhamdou lillâhi rabbi-l’âlamîn »

  • 100  fois  « Lâ ilâha illal lâhou “.
  • Formule de Clôture

« Innallâha wa malâikatahou yousalloûna ‘ala nabï yâ ayyouhal lazîna âmanou sallou ‘alaïhi wa sallimou taslïmä.

Sallallâhou ta’alâ ‘alaïhi wa ‘alâ âlihi wa sahbihi wa sallama taslîmâ. Soubhâna rabbika rabbil ‘izzati ‘ammâ yaçifoûna wa salamoune ‘alal moursalina wal hamdoulillahi rabbil ‘âlamine  » Amine

  • Prière fin zikr (Douah) (voir formule  à la fin)

Comment réparer son Lâzim ?

J’étais en train de faire mon Lâzim  et d’un coup mon chapelet tombe. Comment faire ?

Exemple de réparation:

Si après avoir récité la Fatiha, les 100 « Astaghfiroulaha » et au moment de la récitation des 100

salatoul fatiha notre chapelet tombe ; il existe deux cas de réparations:

1) Soit on connaît le nombre de perle de Salatoul Fatiha déjà effectué avant la chute du chapelet et

dans ce cas, il y a aucun problème, il faut juste continuer le zikr à partir de là où on en était. Par

exemple, si on se rappelle bien qu’on était à la 12 ème, 30 ème, 50 ème, 70 éme ou 88 ème perle qui

sont faciles à repérer au niveau du chapelet Tidiane; on ramasse notre chapelet puis on complète le

zikr avec le nombre de perles manquantes pour obtenir les cent perles (100).

2) Soit on a aucune idée sur le nombre de perle de « Salatoul Fatiha » effectué avant la chute du

chapelet. Dans ce cas on considère comme nul le nombre de « Salatoul Fatiha » déjà effectué avant la chute du chapelet puis on recommence la « Salatoul Fatiha » afin d’en faire cent (100 fois) avant de continuer par « laa illaha ilallah » et clôture le zikr.

Vous avez bien compris que la réparation se fait uniquement à partir de là où se trouve le problème.

Dans notre exemple il suffit de réparer à partir de la Salatoul Fatiha donc tout ce qui précède la

Salatoul Fatiha est valide.

L’exemple précédent illustre celui qui fait tomber son chapelet pendant le zikr de la « Salatoul

Fatiha » mais cela se généralise pour celui qui fait tomber son chapelet, soit pendant la récitation de

« Astaghfiroulah » soit pendant la récitation de « laa illaha ilallah ».

J’ai fait des perles en trop pendant le Lâzim . Comment réparer mon erreur ?

Dans ce cas, il faut attendre la fin du zikr pour effectuer la réparation. Après avoir clôturer le Lâzim ,

on fait la Fatiha une fois (1) puis « Astaghfiroulah » cent fois (100).

Puis-je parler pendant le Lâzim  ?

Pendant le Lâzim  on peut répondre à notre père, à notre mère, à notre guide spirituel et à notre

mari (s’il s’agit d’une femme). On peut répondre au salut « Asalamou Aleykoum » dire « Wa Aleykoum salam » sans ajouter un mot.

Je perds mes ablutions pendant le Lâzim . que faire?

Dans ce cas, on pose le chapelet en regardant bien là où on en était. On refait ses ablutions sans

entamer une quelconque discussion en cours de route avec une personne non autorisée. Après cela,

on continue notre Lâzim  à partir de la dernière perle qu’on avait effectuée.

En étant malade, dois-je faire le Lâzim ?

Oui le Lâzim  c’est comme la prière. Si on est malade on le fait allongé par sa droite, sinon s’allonger

par sa partie gauche, sinon on s’allonge par le dos. Au pire des cas, c’est-à-dire pour un individu

paralysé, il fait son Lâzim  dans son cœur de la même façon qu’il fait ses prières dans son cœur.

Peut-on faire Le Lâzim  debout ou dans un moyen de locomotion ?

Effectivement en cas de nécessité, on peut faire son Lâzim sans pour autant être en position assise mais cela n’est pas préférable.

 Prière de fin de ZIKR

Bi Barakati yâ Mawlâya Qoutboul-Akhtâboul Kabîr Tâdjoul ‘arifîna wa imâmoul Awliyâ-î Seyidinâ wa Mawlâna Cheikh Ahmad Ibn Mouhamad at-tijâni Cherif Radiyallahou ta’alâ Anhou.

 « Alhamdullilâhi lazî hâ-dâ-nâ li hâzâ wa ma kounnâ li nahtadiya Law-lâ ane Hâdânallah »(2x).

Hâzihi hadiyatoun bi fadli lâhi minâ ilâyka yâ Rassoulallâh. Hâzihi hadiyatoun bi fadli lâhi minâ ileyka ya Habîballahi

. Djazâ lâhou Anâ Nabiyanâ wa Sayyidanâ wa Habîbanâ wa Chafi’anâ wa Mawlânâ Mouhammadan Sallalâhou ta’alâ aleyhi wa Sallama mâ houwa ahlahou. Djazâ lâhou Anâ Cheikhanâ wa Sayyidanâ wa Habîbanâ wa Mourabbinâ wa Wâlidanâ wa Mawlâna Seydi Cheikh-al-Hadji Ahmad Ibn Mouhamad at-tijâni Cherif Radiyallahou ta’alâ Anhou.

Allâhouma innî as-Alouka bi Anni ach-hadou an-naka anta lâhou lâ ilaha ilâ anta-l-Ahadou çamadou lazî lam yalid wa lam youlad wa lam yakoun lahou koufou wan Ahad.

 « Lâ ilahâ ilâ-l-lahoul halîmou-l-karîm, Soubhâna lâhi Rabbi Samâwâti Sab’i wa Rabbi-l- ‘Archi-Lâzim »(3x).

« Minna Nassâra wa man khafaw Tarîkha houmou yallâhou Ya hayyou yâ man khâla ad’ouni »(3x).

Inni dahawtouka zâ hawfine fakhouz biyadî. »Yâ djâ ilal hâli bayna-l-kâfi wa-n-Nôuni » (3x).

« Bibarakati Yâ Mawlaya Cheikhi Chouyoukhi Sayyidinâ wa Mawlana CHEIKH Ahmad Ibn Mouhamad at-tijâni Cherif Radiyallahou ta’alâ Anhou » (3x).

Bi hourmati Allahouma Salli ‘Allâ Sayyidina Mouhamadinil Fatihi limâ Oughliqa wal khâtimi limâ Sabaqa Nâsiril Haqqi bil Haqqi wal Hâdi ilâ Sirâtikal Mustaqim wa’alâ Âlihi Haqqa Qadrihi CHEIKHOU TIDJÂNI wa Miqdârihil Azim.

Inna-l-lâha wa malâ ikatouhou youssallouna ‘alâ-n-Nabi yâ Ayyouha-llazîna âmanou Sallou Aleyhi wa Sallimou Tasliman. Sallalâhou ta’alâ Aleyhi wa Ala âlihi w Sahbihi wa Sallama tasliman. Soubhâna Rabbika Rabbil ‘izzati ‘amma yassifouna wa Salâmoun ‘ala-l Moursalîna wal Hamdou lillâhi Rabbil ‘alamin

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut